Une exposition en plein air — Art / Architecture / Design

Session I:
Construire l’habitat
Genthod, Genève
08.05 — 30.08.21

OPEN HOUSE est une manifestation pluridisciplinaire en plein air qui met en scène, en quatre temps de 2021 à 2022 et dans plusieurs lieux du canton de Genève, des formes innovantes ou originales d’habitat à travers des projets issus du monde de l’art, de l’architecture et du design. 

La Session 1 de OPEN HOUSE se déroulera du 8 mai 2021 au 30 août 2021 dans le Parc Lullin, à Genthod, près de Genève. Constituant l’introduction à la manifestation globale, cette session réunira les projets de recherche, réalisés à l’échelle 1 :1, de plusieurs institutions académiques et humanitaires telles que l’EPFL, l’ETHZ de Zurich, la HEAD – Genève, l’HEPIA, l’OIM ou l’UNHCR. Les projets des étudiant.e.s et des chercheur.se.s questionneront l’habitat, du point de vue du processus de construction, au regard des questions sociales, géopolitiques, migratoires ou encore climatiques. 

Plus qu’une exposition en plein air, OPEN HOUSE proposera également une série de conférences, d’événements, de performances et de publications autour des thèmes de la mobilité, de la flexibilité et de la durabilité, d’un point de vue transdisciplinaire, entre art, architecture et design. Ce programme ponctuera les quatre phases du projet jusqu’en 2022. 

OPEN HOUSE est une manifestation initiée par Simon Lamunière, commissaire d’exposition qui s’intéresse depuis toujours à élargir la dimension et l’espace dévolus habituellement à l’art. Curateur de Art Unlimited à Bâle de 2000 à 2011, il a également été l’un des curateurs de la documenta X. Il a piloté Utopics, la 11e édition de l’exposition suisse de sculpture à Bienne, ainsi que Neon Parallax, le projet d’installations lumineuses sur la Plaine de Plainpalais à Genève.

 

 

INDEX

Événements

Mai
2021
samedi 08
11:00

11:30

Ouverture publique
Lancement de la publication Session I

Discours

Joël Schmulowitz

Maire de la commune de Genthod

Lorella Glaus Lembo

Présidente de la commission culture, sports et loisirs

Simon Lamunière

Directeur de Open House

17:00

18:00

Terrain à elle(s)

Table ronde

Katia Frey

Senior researcher

Elena Chiavi & Kathrin Füglister

Architectes

Amy Perkins & Myriam Uzor

Architectes

18:00

19:00

Construire l’habitat

Table ronde

Daniel Zamarbide

Architecte

David Malaud

Architecte – urbaniste

19:00

23:00

Ouverture du lake lounge

Session I

Processus

Construire l’habitat

9 mai — 30 août 2021

Constituant l’introduction à la manifestation globale, la Session I réunit les projets de recherche, réalisés à l’échelle 1 :1, de plusieurs institutions académiques et humanitaires telles que l’EPFL, l’ETHZ de Zurich, la HEAD – Genève, l’HEPIA, l’OIM ou l’UNHCR. 

Parc Lullin
Genthod, Genève

Photo du projet Becoming Léman: GARDENS  de EPFL / ALICE (Atelier de la conceptions de l'espace)
Becoming Leman, Traversée. Évian-les-Bains, 2019 ©ALICE EPFL, studio Baur

Becoming Léman: GARDENS

EPFL / ALICE (Atelier de la conceptions de l’espace)

Le laboratoire de l’EPFL ALICE développe des projets avec les étudiant.e.s en architecture de première année. Ils et elles étudient l’étape de la « construction », à travers une construction collective temporaire à taille réelle dans l’espace public. ALICE s’est lancé depuis 2018 dans un nouveau projet: BECOMING LEMAN. Il vise à faire du Léman un laboratoire où repenser collectivement et globalement le rapport entre l’être humain et son environnement. Après avoir franchi le lac pour s’installer à Évian en 2019 près de la Buvette de Jean Prouvé, ALICE part cette année du Léman pour investir l’espace du Rhône jusqu’au cœur du canton de Genève. Le projet débutera à OPEN HOUSE avec une construction sur la Plage des Bains du Saugy.

+
Atelier dirigé par Daniel Zamarbide et Dieter Dietz

Becoming Léman: GARDENS

Photo du projet Décroissance architecturale Ou le renonce­ment au gaspillage architectural de Projet de recherche MAS ETH DFAB Design & Fabrication
Gramazio Kohler Research, ETH Zurich

Décroissance architecturale Ou le renonce­ment au gaspillage architectural

Projet de recherche MAS ETH DFAB Design & Fabrication

Pour le groupe Gramazio Kohler Research de l’ETH Zürich, les processus liés à l’architecture numérique ont eu une influence à la fois sur la conception du dessin et sa réalisation pratique, et représentent aujourd’hui la possibilité d’une position valide, contemporaine et écologique vis-à-vis de l’Anthropocène.
L’utilisation du béton dans l’industrie de la construction est le symbole d’un avenir urgent, dans lequel ce matériau doit être utilisé de manière écologique afin de réduire considérablement les émissions de CO2. Leur pavillon sera littéralement une « maison ouverte » construite en différentes phases et à partir de restes de pièces de béton imprimées industriellement en 3D. Les pièces en béton seront brutes, caractérisées par la sensation jusqu’alors étrangère de leur texture en béton imprimé en 3D. Les structures en béton recyclé présentées au parc Genthod serviront d’indices visuels et créeront un espace suggéré, mais très présent, que le public pourra découvrir.

+
Gramazio Kohler Research, ETH Zürich. Equipe: Prof. Fabio Gramazio, Prof. Matthias Kohler, Sarah Schneider, Alessandra Gabaglio

Décroissance architecturale Ou le renonce­ment au gaspillage architectural

Photo du projet The green door project de Les étudiant·e·s de la HEAD – Genève
Option Construction/Head-Genève

The green door project

Les étudiant·e·s de la HEAD – Genève

Les 16 étudiant.e.s en Arts visuels, option Construction, de la HEAD – Genève ont imaginé une installation artistique dans la partie sud du Parc Lullin. L’espace se situe à la frontière entre la circulation de la Route Suisse et le calme du lac, la Plage de Saugy. Le projet joue de cette dualité en proposant une « chambre » accessible depuis l’extérieur de l’exposition OPEN HOUSE dans laquelle se suivront différents aménagements et propositions. La programmation de cet « artist-run space » sera gérée par les étudiant.e.s.

+
Enseignant.e.s : Katharina Hohmann et Vincent Kohler. Etudiant.e.s :Melina Oria Alhadeff, Antoine Bürcher, Rafael Cunha Da Silva, Ana Durán, Claire Guignet, Louis Karim Kagny, Gian Losinger, Marie Lucas, Laura Matsuzaki, Lou Revel, Sara Rottenwöhrer, Jessie Schaer, Alex Sobral, Sibylle Volken, Elsa Wagnières, Lorenz Wernli, Elisa Wyss

The green door project

Photo du projet REFUGE TONNEAU 21
. UN HOMMAGE de HEAD-Genève
HEAD – Genève

REFUGE TONNEAU 21
. UN HOMMAGE

HEAD-Genève

Lorsque Charlotte Perriand conçut le REFUGE TONNEAU en 1938 avec Pierre Jeanneret, ils imaginèrent un abri mobile qui permettrait de loger jusqu’à huit personnes pendant de courtes périodes dans un environnement confortable mais réduit. 82 ans plus tard, douze étudiant.e.s du Département Architecture d’intérieur de la HEAD – Genève ont imaginé des variations pour son intérieur. Les projets sont allés d’une cabine de vaisseau spatial à un abri familial, en passant par l’accueil d’un orchestre de chambre. Pierre Jeanneret qui a longtemps collaboré avec Charlotte Perriand et Le Corbusier a été un ancien étudiant de la HEAD – Genève. L’Ecole des Beaux-Arts où il a été formé entre 1913 et 1921 est devenue la HEAD.

+
Responsable du projet: Simon Husslein  
Assistant : Damien Greder 
Etudiant.e.s en Architecture d’intérieur : Elise Chauvigné, Juliette Colomb 
Directeur de la HEAD: Jean-Pierre Greff
Responsable du Département: Javier Fernandez Contreras 
Adjointe: Valentina de Luigi

REFUGE TONNEAU 21
. UN HOMMAGE

Photo du projet h A (R) B (R) i t E r de HEPIA, Filière Paysage
Nina Giorgi

h A (R) B (R) i t E r

HEPIA, Filière Paysage

Une quille dressée, comme un totem dans la zone forêt. C’est aussi un socle. En son sommet, un «objet précieux», comme une relique, qui sacralise la phase intermédiaire et spécifique de régénération. Une nouvelle vie pour un nouvel habiter. Ce tronc, laissé en place par les gestionnaires de la forêt, lie la terre et le ciel. Il est le réseau principal qui reçoit, alimente et redistribue les possibilités de vie, les possibilités d’habiter. Le sol, les racines, le tronc, enfin les branches, autant de lieux pour habiter. Une succession de réseaux. Habiter en paysage: occuper un espace pour un temps défini. Ici, habiter devient un cycle de vie: naissance (construction), croissance et développement (évolution), disparition et régénération. Une réalisation des étudiant.e.s en Bachelor Filière Paysage.

+
ENSEIGNANT: Christophe Ponceau 
ASSISTANTE: Molly Fiero
Les étudiant.e.s: 
CONCEPTION : Estelle Aguado, Irina Benozene Ahmed, Amaury Carlier, Luna Florey, Valentine Fourchon, Nina Giorgi, Marie-Amélie Janin, Aloïs Jolliet, Adnan Kanj, Benoit Lagarde, Simon Loiseleur, Loïs Morel, Sindy Pisteur, Sébastien Rivas, Aurélien Sapin, Luna Valls-Haenni, Léa Tièche, Klara Zaugg
MONTAGE: Marlène Argaud, Estelle Coulet, Valentine Fourchon, Audrey Houver, Marie Amélie Janin, Aloïs Jolliet, Valentin Lièvre, Chloé Perez, Nicolas Pineau-Triguel, Sindy Pisteur, Sébastien Rivas, Luna Valls-Haenni

h A (R) B (R) i t E r

Photo du projet Terrain à elle(s) de ProSAFFA21
Verein ProSAFFA58-Pavillon

Terrain à elle(s)

ProSAFFA21

Le pavillon de l’architecte Berta Rahm, réalisé dans le cadre de l’exposition SAFFA de 1958, a été redécouvert au printemps 2020 après une longue période d’«oubli». Une campagne a été lancée pour son sauvetage, car c’est l’une des rares pièces qui reste de l’exposition SAFFA 58 et du corpus d’œuvres d’une des premières femmes architectes suisses. Une association a été créée sous le nom de ProSaffa58-Pavillon dans le but de sauver et de reconstruire la structure de façon permanente à Zurich. Le projet ProSAFFA21 monté dans le cadre de OPEN HOUSE est conçu comme une « coulisse » et un prélude au projet global. Sa construction progressive permettra de nombreux échanges sociaux et culturels. Une fois construit, le pavillon restera un an dans le Parc Lullin.

+
Elena Chiavi, Kathrin Füglister, Amy Perkins, Myriam Uzor pour l’association ProSAFFA58-Pavillon

Terrain à elle(s)

Photo du projet Shelter Projects / Abris humanitaires : soutenir l'auto-assistance avec des ressources limitées de Sheltreprojects.org
© Muse Mohammed

Shelter Projects / Abris humanitaires : soutenir l’auto-assistance avec des ressources limitées

Sheltreprojects.org

Après un conflit ou une catastrophe, les populations touchées doivent commencer par créer des abris. Cela n’est possible que lorsque les gens ont accès à la terre. La zone délimitée présentée dans cette exposition est plus que ce que la plupart des familles déplacées à cause d’un conflit ou d’une catastrophe naturelle sont en mesure de se procurer pour y vivre. Dans le monde, en 2019, environ 20 fois la population de la Suisse a été affectée par des conflits et des catastrophes et a été forcée à se déplacer. Parmi les populations touchées, 40 millions de personnes ont eu besoin d’un abri. Alors que les agences humanitaires et les gouvernements mettent en place des aides à divers niveaux, le point de départ pour toutes est le même : un peu d’espace pour construire un abri et commencer à reconstruire sa vie.

Shelter Projects / Abris humanitaires : soutenir l’auto-assistance avec des ressources limitées

Photo du projet Refugee Housing Unit (RHU) de UNHCR
UNHCR

Refugee Housing Unit (RHU)

UNHCR

Le Refugee Housing Unit (RHU) est une solution de logement innovante issue d’une collaboration entre Better Shelter et l’UNHCR, avec le soutien de la Fondation IKEA. Ce partenariat a été créé dans le but de développer un abri digne et sûr pour les populations réfugiées et déplacées. Le RHU a vu le jour après divers tests en laboratoire et sur le terrain, dans diverses conditions climatiques, et après des consultations avec des universités et des communautés de réfugié.e.s. Depuis, plus de 60 000 unités ont été déployées dans plus de 50 centres UNHCR dans le monde. Les réactions recueillies auprès des personnes concernées ont été extrêmement positives, soulignant le rôle des RHU dans l’amélioration de leurs conditions de vie.

Refugee Housing Unit (RHU)

Session II

FLEXIBILITÉ

DÉPLACER L’HABITAT

24 — 26 septembre 2021

Avec (sous réserve) A.Luna, DC.Sanvee, Ecocapsule, N55, PAO.

Bains des Pâquis et
Maison de l’Architecture, Genève

Session III

UTOPIE

Rêver l’habitat

janvier 2022

Avec (sous réserve) M.Cattelan/Ph.Parreno, K.Isaacs

Salon artgeneve, Palexpo, Genève

Session IV

EXPERIENCE

Vivre l’habitat

10 — 15 mai 2022

Avec (sous réserve) A.Shirley-Smith, A.Kundoo, A.Zittel, A.Luna, A.Van Lieshout, Bettershelter, C.Juaçaba, Cattelan/Parreno, DC.Sanvee, D.Fuiza Faustino, Ecocapsule, E. Böhtlingk, EPFL Alice, F.Marti, F.Meadows, Freeform, F.Escobedo, Gramazio/Kohler, G.Quinn, Head, Hepia, J.Prouvé, J.Allet, J.Armleder, J.Sharpe et S.Hill , K.Isaacs, K.Kuma, K.Seiler, Lang/Baumann, M.Suuronen, MU.Jäger, N55, O.Decq, PAO , G.Proenza/S.Yousefi, ProSaffa 1958, Rahbaran Hürzeler Architekten, RELAX, Sharpe/Hill, Shelterprojects, S.Kacem, U.Szeemann, Van Bo Le Mentzel, le CICR…

Genthod et autres communes de Genève

Abonnez-vous à notre lettre d’information et restez informé·e·s de nos différents événements

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d’information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.